4 mars 1678 (Venise) - 28 juillet 1741 (Vienne)

811 oeuvres

Citation - Musicien Rebel

Se questa non piace, non voglio più scrivere di musica. (Si cela ne vous plait pas, je ne veux plus écrire de musique)

Citation - Musicien Rebel

La vie de Antonio Vivaldi

Vivaldi, surnommé le prêtre roux (pour sa chevelure), était un compositeur Italien mais également un grand violoniste. Sous l’influence de son père, il se tournera rapidement vers une carrière ecclésiastique (en 1703). Il sera par ailleurs maître de violon puis maître de concert et enfin chef de choeur de “l’Ospedale della Pièta”, accueillant les jeunes filles orphelines, dévouant leur vie à la musique. Elles étaient d’excellentes interprètes des musiques que composait Vivaldi. Il mènera aussi une carrière mouvementée de composition d’opéra au théatre Sant’Angelo.

À son époque, il se fera connaitre à travers l’Europe comme musicien principalement et il s’occupera lui même des publications de ses oeuvres. Bien qu’il ait composé plus de 1000 oeuvres (estimé), à sa mort, il sera oublié. L’intérêt pour sa musique ne reviendra qu’au milieu du XIXème siècle, dans les mêmes temps que la redécouverte de Bach. Dès lors, et malgré le manque de documents permettant de retracer sa vie précisément, un travail sérieux, vers le XXème siècle, sera effectué afin de faire ressurgir son talent qui n’a de cesse d’impressionner, et ce, encore à notre époque…

Quelques anecdotes

  • Vivaldi se vantait de pouvoir composer un concerto plus vite que le copiste ne mettait de temps pour le transcrire.
  • Une histoire raconte qu’un jour, Vivaldi s’interrompit dans la diction de sa messe pour cause d’idée musicale soudaine. Dans l’émotion il quitta l’autel pour écrire au plus vite son thème, avant de revenir achevée sa messe. En 1706, il renoncera totalement à dire les messes expliquant, plus tard, dans une lettre de 1736, qu’il avait des difficultés respiratoires dues à une compression de la cage thoracique, ce qui l’obligeait régulièrement à quitter l’autel.
  • La Bibliothèque Nationale Universitaire de Turin possède une collection de 450 partitions de Vivaldi, la plus importante connue à ce jour. Pour la conserver, la Bibliothèque de Turin, ne disposant pas à l’époque des fonds nécessaires, trouva un généreux donateur.

Ses plus grandes oeuvres

Titre de l'oeuvre Date Extrait
Gloria

en ré majeur - (RV 589)

entre 1714 et 1716 Ecouter sur Youtube
Les Quatres Saisons pour violon et orchestre

1725
> Concerto n°1 op. 8 dit 'Le Printemps'

en mi majeur - (RV 269)

> Concerto n°2 op. 8 dit 'L'Été'

en sol mineur - (RV 315)

> Concerto n°3 op. 8 dit 'L'Automne'

en fa majeur - (RV 293)

> Concerto n°4 op. 8 dit 'L'Hiver'

en fa mineur - (RV 297)

Ses caractéristiques

  • Virtuose incontesté du violon, ses oeuvres démontrent un style orienté sur la technique de jeu, original pour l’époque (ex : Bariolages, doubles cordes, …). On peut ainsi dire qu’il était dans ce domaine, précurseur de Paganini.
  • La musique de Vivaldi est facilement identifiable, spontanée et dynamique. Ses mélodies montrent une certaine fraîcheur. Il privilégie d’allier cet aspect mélodieux à celui du contrapuntique (superposition organisée de plusieurs mélodies).
  • On notera dans les compositions de Vivaldi, qu’il est un des 1er à utiliser les crescendo (changement de nuances progressifs).
  • Chez Vivaldi, on reconnait également beaucoup ses mélodies “répétitives et monotones”, termes péjoratifs, employé à son époque pour désigner sa musique mais qui font aujourd’hui sa force.