31 mars 1732 (Rohrau) - 31 mai 1809 (Vienne)

1195 oeuvres

Citation - Musicien Rebel

Mon Prince était toujours satisfait… et j’étais libre d’améliorer, de modifier, et d’être aussi audacieux qu’il me plaisit.

Citation - Musicien Rebel

La vie de Franz Joseph Haydn

Haydn était un compositeur Autrichien. Il écrira près de 1200 oeuvres. Haydn montrera dès son plus jeune âge un talent inné pour la musique. C’est à l’âge de 8 ans qu’il partira à Vienne pour étudier le chant à la cathédrale Saint-Étienne.

Sa voix d’enfant de choeur fera des merveilles jusqu’au jour où il muera, vers 17 ans. Il gagnera alors difficilement sa vie. Il enseignera, jouera dans des orchestres de rue et vendra de courtes compositions.

Plus tard, il travaillera au service du compositeur et chanteur Nicola Porpora. Ce dernier l’aidera à affiner ses techniques de composition. Il l’introduira aussi dans les cercles de la bonne société. Ainsi il deviendra, en 1759, directeur de la musique du compte Morzin. Puis 2 années plus tard maitre de choeur adjoint de la famille princière Esterházy.

En parallèle, il tombera amoureux de Theresa Keller, une de ses élèves. Thérésa entrant dans les ordres, Haydn se résoudra à épouser la soeur de cette dernière, Maria. Cette union sera désastreuse et chacun trouvera un réconfort dans leurs nombreux adultères.

Après 30 ans de bons et loyaux services, à la mort du prince, Haydn partira pour Londres où il connaitra succès et fortune avec ses nouvelles symphonies.

Haydn mourra de vieillesse, à l’âge de 77 ans, alors que les troupes napoléoniennes occupaient la ville de Vienne. Membre du « grand trio » de l’ère Classique qu’il représente avec Mozart et Beethoven, Haydn restera un compositeur original et passionné dont les oeuvres font encore vibrer des salles entières aujourd’hui…

Quelques anecdotes

  • Lors d’une tournée en Angleterre, Haydn fut impressionné par les oratorios de Haendel. De retour à Vienne, il entreprit la composition de « La Création » qui remportera un vif succès. La critique de l’époque écrira ces quelques mots : « Au moment où la lumière jaillit pour la première fois, l’on eût dit un des rayons dardaient des yeux ardents du compositeur. L’enchainement des Viennois électrisés était si général que pendant plusieurs minutes l’orchestre ne put continuer. »
  • Après la mort du prince Nikolaus Esterházy, son fils Anton, le succédant, dissoudra l’orchestre de la cour. Il accordera une pension à Haydn, qui, sera ainsi libre de publier et voyager à son gré.

Ses plus grandes oeuvres

Titre de l'oeuvre Date Extrait
Concerto pour trompette et orchestre

en mib majeur - (HOB VIIe/1)

1796 Ecouter sur Youtube
Concerto n°1 pour violoncelle et orchestre

en do majeur - (HOB VIIb/1)

1762 Ecouter sur Youtube
Quatuor n°3 dit 'L'Oiseau' pour cordes (2 violons, 1 alto et 1 violoncelle)

en do majeur - (OP 33)

1781 Ecouter sur Youtube
La Création

(HOB XXI/2)

1796 – 1798 Ecouter sur Youtube
Symphonie n°104 dite 'Londres' pour orchestre

en ré majeur - (HOB I/104)

1795 Ecouter sur Youtube

Ses caractéristiques

  • Haydn est avant-tout le père fondateurs de certaines formes comme les symphonies, les sonates et le quatuor à cordes. Hormis pour le dernier cas, ce n’est pas entièrement vrai. Mais une chose est sûr, c’est qu’il est à l’initiative du sérieux de leurs structures musicales.
  • En partie autodidacte, Haydn tire l’originalité de ses oeuvres dans cet isolement. L’influence des airs folkloriques que son père adorait y sont également en partie pour quelque chose.