1 mars 1810 (Zelazowa Wola) - 17 octobre 1849 (Paris)

219 oeuvres

Citation - Musicien Rebel

Bach est un astronome qui découvre les plus merveilleuses étoiles. Beethoven se mesure à l’univers. Moi, je ne cherche qu’à exprimer l’âme et le coeur de l’homme.

Citation - Musicien Rebel

La vie de Frédéric Chopin

Chopin était un compositeur Polonais. Initié très tôt au piano, Chopin se révèlera très doué. Dès l’âge de 8 ans, il se produira en concert.

C’est durant la période de l’adolescence à l’âge adulte que ses oeuvres gagneront en maturité. Il vouera d’ailleurs sa vie entière à son instrument de prédilection, le piano.

Exilé de Pologne à la suite de la prise de Varsovie par les Russes en 1831, Chopin s’installera à Paris. Il se liera rapidement d’amitié avec Liszt. Ce dernier lui présentera Georges Sand avec qui il partagera 9 années de sa vie.

Très prisé de l’aristocratie, Chopin sera un habitué des milieux mondains. Il se représentera souvent en petit comité et exaltera les gens avec ses improvisations. Elles seront très remarquées et très appréciées du public.

Chopin avait cette image du dandy, timide, névrosé, à la santé fragile, stéréotype même du romantique. À la suite de sa rupture, il partira vivre à Vienne où il mourra 2 ans plus tard, de la tuberculose.

Chopin restera à jamais un savant de la composition pianistique…

Quelques anecdotes

  • Un soir, en petit comité, Liszt jouait du Chopin, à sa manière, avec trilles et autres artifices. Chopin finira par lui faire remarquer « Il n’y a que Chopin qui ait le droit de changer Chopin ». C’est alors qu’il prendra sa place et enthousiasmera l’auditoire près d’une heure. Il s’en vantera et Liszt, pour se vanger établira un stratagème. Dans un contexte similaire, lumières éteintes (caprice d’artiste habituel de Chopin), Liszt prendra la place de son ami, au piano. Le charme opérera de nouveau, les gens seront conquis. En allumant les bougies, les spectateurs seront stupéfiés de s’être trompés et Liszt, non mécontent de lui, lançera ces mots à Chopin : « Tu vois que Liszt peut être Chopin quand il veut ; mais Chopin pourrait-il être Liszt ? ».
  • Lors de ses représentations parisiennes, Chopin s’inspirait de l’atmosphère de la pièce, l’ambiance de la soirée pour définir une note de base, sur laquelle il s’appuyait pour improviser. Georges Sand appelait cette note, la « note bleue ».
  • D’après Georges Sand, pour ses compositions, Chopin « s’enfermait dans sa chambre des journées entières, pleurant, marchant, brisant ses plumes, répétant ou changeant cent fois une mesure, l’écrivant et l’effaçant autant de fois et recommençant le lendemain avec une persévérance minutieuse et désespérée. Il passait six semaines sur une page pour en revenir à l’écrire telle qu’il l’avait tracée du premier jet ».
  • Les mains de Chopin ont toujours suscité l’intérêt. Chacun avait ses mots pour les décrire mais une chose est sûre, c’est qu’elles étaient hors du commun. Un moulage d’une de ses mains est exposé au musée de la Vie Romantique, à Paris.

Ses plus grandes oeuvres

Titre de l'oeuvre Date Extrait
Fantaisie Impromptu pour piano

en do# mineur - (OP 66)

1834 Ecouter sur Youtube
Nocturne n°2 Op.9 pour piano

en mib majeur - (OP 9)

1830 – 1831 Ecouter sur Youtube
Etude n°12 Op.10 dite 'La Révolutionnaire' pour piano

en do mineur - (OP 10)

1830 Ecouter sur Youtube
Sonate n°2 dite 'Marche Funèbre' pour piano

en sib mineur - (OP 35)

1839 Ecouter sur Youtube
Ballade n°1 pour piano

en sol mineur - (OP 23)

1835 Ecouter sur Youtube
Concerto n°1 pour piano et orchestre

en mi mineur - (OP 11)

1830 Ecouter sur Youtube
Grande Valse Brillante pour piano

en mib majeur - (OP 18)

1833 Ecouter sur Youtube

Ses caractéristiques

  • Une des richesses de composition de Chopin est d’être capable de fusionner la finesse de Bach avec la technicité de Paganini, le tout sur son instrument de prédilection, le piano.
  • On retrouve chez Chopin beaucoup d’émotions dans son écriture. Ces musiques sont souvent très mélancoliques et passionnées. Il est difficile de définir cela avec des mots mais une oeuvre de Chopin se reconnait par les émotions qu’elle dégage.
  • Dans la musique de Chopin, on note de nombreux « traits techniques » qui ont pour objectif de mettre en avant la virtuosité du pianiste.