11 décembre 1803 (Côte-Saint-André) - 8 mars 1869 (Paris)

124 oeuvres

Citation - Musicien Rebel

Chaque compositeur connaît l’angoisse et le désespoir causés par l’oubli des idées qu’il n’a pas eu le temps d’écrire.

Citation - Musicien Rebel

La vie d'Hector Berlioz

Berlioz était un compositeur Français, qui ne sera que très peu apprécié en France durant son existence. Il écrira 124 oeuvres au cours de sa vie. Destiné à être médecin, comme son père, Berlioz ne recevra qu’une éducation musicale basique. Il apprendra la guitare et la flûte et étudiera en secret l’harmonie (étude des accords).

Il commencera à composer dès l’âge de 14 ans et ses études de médecines céderont rapidement le pas à l’opéra et la musique. Il gagnera, dans un 1er temps, modestement sa vie en chantant dans les choeurs de l’Opéra et en donnant des cours de guitare.

En 1826, il entrera au conservatoire de Paris et se montrera très assidu dans son apprentissage. Il participera, pendant cette période, 5 fois au Prix de Rome. Il finira par le décrocher avec une cantate en 1830.

Il tombera éperdument amoureux de l’actrice irlandaise Harriet Smithson. Cette dernière refusera ses avances. Cette déception amoureuse conduira Berlioz à composer un de ses chefs-d’oeuvre, la Symphonie Fantastique. Pourtant, il finira par l’épouser, en 1833, mais son mariage ne sera pas très heureux. Il aura d’ailleurs une autre compagne dans sa vie, Marie Recio.

À partir de 1842, mécontent de l’interprétation de ses oeuvres, il se rendra à l’étranger pour les diriger. C’est à l’occasion de ses voyages qu’il rencontrera les compositeurs les plus influents du moment, dont Schumann, Wagner et Liszt. Il deviendra un chef d’orchestre internationalement reconnu et très recherché.

En fin de vie, Berlioz développera la maladie de Crohn (inflammation chronique des intestins) et sera bouleversé par la mort de son fils, Louis, en 1867. Il mourra 2 ans plus tard.

Berlioz, considéré comme instrumentiste incomplet, se révèlera pourtant un grand compositeur, à l’imagination très créative…

Quelques anecdotes

  • Berlioz fera du journalisme pour compléter ses revenus. Cependant, le côté comique de l’histoire, c’est qu’il méprisait cette profession…
  • Mendelssohn écrira dans une lettre à sa mère : « Berlioz m’attriste, car c’est vraiment un homme agréable et cultivé, et pourtant il compose tellement, tellement mal. »

Ses plus grandes oeuvres

Titre de l'oeuvre Date Extrait
Symphonie Fantastique pour orchestre

(OP 14 - H 48)

1830 Ecouter sur Youtube
Requiem dit 'Grande messe des morts' pour messe

(OP 5 - H 75)

1837 Ecouter sur Youtube
Roméo et Juliette pour ballet et orchestre

(OP 17)

1839 Ecouter sur Youtube
Les Nuits d'été pour voix et piano

(OP 7 - H 81A/H 87A)

1840 – 1841 Ecouter sur Youtube
Les Troyens pour opéra et orchestre

(H 133)

1856 – 1858 Ecouter sur Youtube

Ses caractéristiques

  • La musique de Berlioz sort des sentiers battus. Il intègre des éléments nouveaux, comme par exemple des choeurs dans la symphonie Roméo et Juliette.
  • Les mélodies de Berlioz ont un côté naturel mais éloigné du style habituel que l’on peut entendre par exemple dans la musique italienne.
  • L’harmonie (étude des accords) de Berlioz comporte des dissonances, ce qui est assez rare et inattendue pour l’époque Romantique.