16 décembre 1770 (Bonn) - 26 mars 1827 (Vienne)

398 oeuvres

Citation - Musicien Rebel

Les sons résonnent, rugissent et font rage autour de moi jusqu’à ce que je les écrive sous forme de notes.

Citation - Musicien Rebel

La vie de Ludwig Van Beethoven

Beethoven était un compositeur Allemand, très réputé durant son époque. Il composera près de 400 oeuvres au cours de sa vie. Montrant rapidement beaucoup de dispositions pour la musique, il sera formé par l’organiste de la cour de Bonn, Christian Gootlob Neefe.

À l’âge de 17 ans il fera une 1ère tentative pour aller sur Vienne. Malheureusement, sa mère mourra à cette même période et il n’y restera que quelques semaines. Plus tard, impressionné par sa musique, Haydn l’invitera à étudier dans cette même ville. Il avait alors 22 ans. Ses talents de pianiste, d’improvisateur hors pair et de compositeur feront de lui une référence dans les cercles aristocratiques.

Au cours de sa vie, Beethoven aura 3 périodes marquantes dans ses compositions, la « jeunesse » de 1792 à 1803, la période « intermédiaire » jusqu’en 1813 et enfin la période « tardive » jusqu’à sa mort. Au fil de ces années, il gagnera en maturité et ses oeuvres seront alors plus puissantes et variées. Sa perte d’audition, qu’il admettra réellement en 1802, y sera pour beaucoup dans cette évolution. Il ne l’acceptera pas immédiatement mais finira par renoncer au suicide qu’il avait envisagé.

Décédé suite à une pneumonie, plus de 10 000 personnes lui rendront hommage lors de ses funérailles. Beethoven, fort de nouvelles expériences musicales en fin de vie, distancera l’ère du classique pour finalement ouvrir la voie au romantisme

Quelques anecdotes

  • Johann Nepomuk Maelzel, inventeur du métronome, conçu pour son ami Beethoven des appareils auditifs. Le compositeur les utilisera beaucoup en fin de vie.
  • En 1808, Beethoven s’est vu accorder une pension annuelle à vie par son élève et ami l’archiduc d’Autriche.
  • En 1812, il est pris d’affection passionnée pour une femme, inconnue. Elle sera surnommée l’Immortelle Bien Aimée. il lui écrira une lettre, que l’on découvrira après sa mort, mais qu’il n’enverra jamais.
  • Beethoven préférait le nouveau piano anglais : sa structure, plus robuste, convenait mieux à son jeu énergique que celle des pianos viennois.

Ses plus grandes oeuvres

Titre de l'oeuvre Date Extrait
Sonate n°8 dite 'Pathétique' pour piano

en do mineur - (OP 13)

1799 Ecouter sur Youtube
Sonate n°14 dite 'Clair de Lune' pour piano

en do# mineur - (OP 27)

1802 Ecouter sur Youtube
Symphonie n°5 dite 'Symphonie du Destin' pour orchestre

en do mineur - (OP 67)

1808 Ecouter sur Youtube
Messe en UT dite 'Gloria' pour choeur et orchestre

en do majeur - (OP 86)

1812 Ecouter sur Youtube
Sonate n°26 dite 'HammerKlavier' pour piano

en sib majeur - (OP 106)

1818 Ecouter sur Youtube
Symphonie n°9 dite 'Ode à la Joie' pour orchestre

en ré mineur - (OP 125)

1824 Ecouter sur Youtube
Quatuor n°14 pour quatuor à cordes (2 violons, 1 alto, 1 violoncelle)

en do# mineur - (OP 131)

1826 Ecouter sur Youtube

Ses caractéristiques

  • Beethoven a fait évoluer la structure équilibrée des sonates en une forme plus dynamique. Ainsi la dernière partie de la pièce, la réexposition, se voit moins répétitive et plus surprenante. Parfois il préfère une écriture à 4 mouvements aux 3 mouvements conventionnels.
  • La musique de Beethoven, toujours intense, parcourt l’ensemble de la gamme émotionnelle. Il peut écrire de la manière la plus sombre qui soit tout comme il peut créditer ses oeuvres d’une énergie rayonnante.