Périodede 1750 jusqu’en 1820

L'art de la simplification

S’il y a bien un maître mot à retenir pour cette période, c’est la simplification. Le nouveau style, à la mode de l’époque, est fondé sur des principes très simples : clarté, mesure et équilibre. Dans cette musique, se reflète les valeurs intellectuelles chères à cette période qu’est le Classique.

Le génie d’un homme

Un homme a tout changé. Il a su bouleverser les codes et créer un nouvel univers. Cet homme, ce génie, ce n’est autre que Wolfgang Amadeus Mozart. Son style unique et son talent ont apporté de la sophistication à la musique.

Attention, il ne faut pas oublier non plus que d’autres grands musiciens ont grandement contribué à l’évolution de la musique Classique (Joseph Haydn et Ludwig Van Beethoven principalement).

Le début de l’indépendance

L’ère Classique signe également le début de l’indépendance des musiciens. Auparavant, les musiciens n’étaient que de simples « domestiques », au service de la cours. À l’époque du Classique, l’indépendance vient faire son apparition, notamment avec Mozart.

 

L’époque Classique est donc marquante dans l’histoire de la musique. Elle est un tournant majeur. À partir de ce moment là, les compositeurs vont profiter de cette nouvelle liberté pour bouleverser les règles.

Début 1800, vers la fin de la période Classique, de nouvelles idées émergent, grâce, en partie, à Beethoven. Des idées qui nous amènent doucement vers l’époque Romantique…