Périodede 1810 jusqu’en 1920

L'émotion

Anticonformistes jusqu’au bout, les principaux compositeurs de la musique Romantique s’expriment à travers les émotions. L’instrument de prédilection sera le piano, instrument de plus en plus accessible, à domicile, par la haute société.

Bien que 2 écoles s’affrontent à l’époque, c’est encore une fois une période de changement de cap.

Le passé contre le futur

En effet, c’est une époque d’extrêmes. Il y a une sorte de rivalité entre les traditionalistes, adeptes du passé et les révolutionnaires, adeptes du futur.

L’avenir nous apprend que ces idées novatrices triompheront. Mais à l’époque Romantique, les 2 clans s’affrontent en voulant chacun prêcher leur paroisse.

L’ouverture au monde

Un autre mot à retenir pour cette grande période, c’est l’audace.

Les compositeurs s’ouvrent désormais à d’autres activités intellectuelles que la musique. Beaucoup s’ouvrent au monde qui les entoure. Vouloir comprendre son environnement pour le retranscrire en musique, voici l’objectif principal de cette période Romantique.

 

La musique Romantique est finalement une musique audacieuse, une musique de rébellion, une musique qui joue avant tout sur les émotions. C’est en quelques sortes, le passage de la folie adolescente à la maturité adulte.